vendredi 5 novembre 2010

Parution de la semaine - 12 Octobre 2010

Ah c'que j'aime ce que j'entend là !

Cette semaine, mon oreille a été attirée par les sonorités que fait Hauschka, qui est le projet de musique expérimentale de l’Allemand Volker Bertelmann qui nous arrive avec le disque Foreign Landscapes. Sur son plus récent opus, on a toute une richesse instrumentale et des arrangements dramatiques comme une véritable trame sonore de film.

Le titre décrit bien ce que l’on ressent à l’écoute de l’album, c’est-à-dire un voyage dans des contrées inconnues, un genre d’agréable dépaysement. Hauschka a réalisé un enregistrement où les cordes sont très présents, avec ses airs aux violons-violoncelles en prédominance et aux fines subtilités à chaque pièce et des moments de sensibilité extrême avec le piano préparé et ses sonorités particulières. Sur Foreign Landscapes, on a des compositions très prenantes et variées en termes de choix d’ambiances et de structures, sur certaines pièces c’est les cuivres qui sont mis de l’avant, d’autres fois, les cordes sinon, c’est les instruments à vent qui prennent les devants.


Des reliefs tantôt tout en douceur, d’autres fois en forte intensité. Hauschka me fait penser un peu penser à la formation Montréalaise Sweet Mother Logic avec laquelle on peut voir et entendre une entrevue avec les membres du groupe dans la section vidéo du site des Frères du Son.

Court métrage réalisé par Andreas Huth sur Hauschka

Publier un commentaire