jeudi 23 juin 2011

Parution de la Semaine - 21 Juin 2011


Pour ma parution de la semaine, cette fois-ci, j'ai sélectionné une nouveauté toute fraiche d’un artiste qui repousse les frontières du Folk en y alliant des éléments qui sortent vraiment de l’ordinaire. Je parle de l’album homonyme de Bon Iver, avec son freak-Folk-expérimental rafraichissant et son approche musicale très différente de tout ce qui se fait habituellement dans le domaine. Rien de plus inspiré n’apparait dans le genre, sauf peut-être les œuvres de Sufjan Stevens et de Joseph Arthur, malgré qu’ils aient des approches très différentes de Justin Vernon, l’homme derrière Bon Iver.

Bonnie Hathaway de Bon Iver

Pour son plus récent disque, il a joué d’encore plus d’audace qu’à l’habitude en nous concoctant des pièces expérimentales avec des touches d’Ambiant. Planant à souhait tout en gardant une base rythmique, les pièces entendues sur le plus récent enregistrement de Bon Iver se font un peu moins mélancoliques par moments que sur For Emma, For Ever Ago, leur premier album, qui a mérité beaucoup d’admiration, autant de la part du public que des critiques et la communauté artistique tous styles confondus. À l’image de leur première mouture, Vernon et sa bande nous ont préparés des arrangements riches et diversifiés que ce qu’on pouvait s’attendre, quoi que presque tout était permis au niveau de nos prédictions de la nouvelle tangente que la formation pouvait prendre! Ses envolées orchestrales méritent vraiment l’attention qu’ils reçoivent.


L’attente a été longue, les espoirs étaient élevés, mais je pense sincèrement que personne ne peut être déçu des pièces entendues sur ce tout nouveau disque. Inspirant, apaisant, tout en sensibilité et subtilités, Bon Iver s’est drapé de ses plus beaux atours pour nous prouver que notre patience en valait vraiment la peine!

Publier un commentaire