dimanche 18 mars 2012

Parution de la Semaine - 13 Mars 2012


L’artiste suédois Harald Björk arrive avec Bigfield, son premier album complet et une approche de la musique Électronique qui rivalise aisément avec les plus grands noms du genre!

Le jeune bidouilleur sonore réalise des structures du type IDM, Techno-minimaliste, comparables à Apparat, Caribou et Four Tet, mais avec cette touche scandinave unique. Sa musique s’appuie sur ce qui se fait sur la scène allemande, tout en gardant une touche qui lui est propre, Harald Björk réussi à concevoir des pièces dansantes, à la fois complexes et naïves. L’album Bigfield est disponible numériquement depuis quelques années déjà, mais vient enfin de paraître physiquement sur le marché nord-américain. Une compilation de remixes vient a vue le jour plus récemment, avec la participation de Nathan Fake pour nommer un des artistes réputés qui ont remaniés les pièces entendues sur Bigfield, qui en soit, est déjà une œuvre toute en relief et très riche sur le plan de la polyrythmie.

Harald Björk - Bigfield via Harald Björk

Harald Björk travaille qu’avec des instruments physiques au lieu de logiciels de création de musicale, une approche qui est tout à son honneur et qui lui permet une plus grande versatilité pour ses prestations et qui, avouons-le, est beaucoup plus intéressant pour le spectateur que simplement assister à un artiste caché derrière son écran. Aux commandes de ses machines, le musicien nous sert une variété étonnante de sons, avec une maturité palpable avec une approche dynamique au genre, tout en réussissant de lui insuffler un vent de renouveau et ce, malgré les influences senties! Sur Bigfield, on retrouve des mélodies aux répétitions très accrocheuses, mais toutes en subtilités et des couches successives au niveau des arrangements, où l’on décèle pratiquement quelque chose de nouveau à chaque écoute. C’est ce qui, à mon avis, fait en sorte qu’Harald Björk se taille une place parmi les plus grands noms dans le domaine de la musique innovatrice.
Publier un commentaire