lundi 2 avril 2012

Chef-D'Oeuvre du Mois - Mars 2012


Le guitariste nippon pour la formation Ponytail; Dustin Wong, est de retour avec un deuxième album solo.

Après Infinite Love, l’excellent premier effort qu’il nous avait offert en 2010, certainement difficile à surpasser, voici que le talentueux artiste réitère avec Dreams Say View, Create, Shadow Leads. Dustin Wong, avec ses  superpositions de guitares aux mélodies hypnotiques, me fait un peu penser à Phil Manley, le guitariste pour la formation Trans Am, pour leur exploration sonore commune et aussi aux premiers enregistrements d'Animal Collective, pour l'aspect psychédélique. Ses compositions majoritairement instrumentales aux touches expérimentales, voire légèrement Noise, permettent de nous faire entrer dans une sorte de transe pratiquement et ce, par n’importe quel auditeur qui écoute ses structures sonores un tant soit peu attentivement. Visiblement inspiré au niveau de ses propres boucles qu’il s’auto-échantillonne en studio, je ne peux imaginer l’impressionnant arsenal de pédales que nécessite la recréation d’une telle musicalité sur scène pour ce virtuose qui, croyez-le ou non, conçoit et interprète ces riches morceaux seul!

 Dustin Wong (échantillon d'album) via Experimedia

Dustin Wong, cet ancien membre du groupe Ecstatic Sunshineoriginaire d’Hawaï, a eût une éducation religieuse qui ne lui sied pas très bien au primaire. Il se tourne alors vers la musique par le biais des disques de son père (comme Jimmy Hendrix, Brian Wilson, Brian Eno) et il a commence à explorer différentes avenues ainsi qu'à forger sa vision artistique à partir de là. En plus du sens particulièrement aiguisé pour la mélodie que possède Dustin Wong, s’ajoute une impressionnante base rythmique à ses pièces, de sorte qu’il est difficile à croire que tous ces sons proviennent d’un seul homme et qu’on en oublie l’origine d’un instrument prédominant. Malgré les cordes, on croirait parfois entendre des élans à l’orgue et aux claviers tapisser Dreams Say, View, Create, Shadow Leads. Une impressionnante série de pièces s’enchainent sans pause entre elles, ne laissant aucune chance de nous sortir de son univers musical dense et très prenant. Subjugués, même les mélomanes les plus aguerris se font prendre au jeu à l’écoute de l’envoutant dernier opus du talentueux et inspiré Dustin Wong, un artiste qui ne cesse de nous surprendre!

Publier un commentaire