lundi 19 octobre 2015

Parutions & Prestations – 16 @ 24 octobre 2015


Fidèle au rendez-vous, la chronique des nouveautés musicale est disponible et cette semaine, c'est une édition extra garnie en propositions alléchantes ! Au rayon des découvertes, E S B, Birthmark, Naytronics et Visionist. Les retours les plus notables; Lymbyc Systym, YppahEsmerine, Jean-Michel JarreLudovico Einaudi et Rival Consoles. Vous allez en avoir plein les oreilles !

 

 

 

!!! [Chik Chik Chik] - As If (Warp Records)

La sonorité du groupe californien ne cesse d'évoluer, tout en préservant un fil conducteur dans leur approche électro-funk, signature de la formation. Similaire à Hot Chip, LCD Soundsystem, Cut Copy et Junior Boys.


 

 

Akase - Murmur (!K7)

Ce duo est la collaboration du producteur Harry Agius (Midland) et du chanteur Robbie Redway. Leur univers sonore est similaire à The Acid, Howling, Bob Moses et KiNK.



 

 

Alela Diane - Cold Moon (Rusted Blue Records)

Le guitariste et compositeur Ryan Francesconi (Joanna Newsome) se joint à la chanteuse folk-alternatif sur cet effort collaboratif unique en son genre. Le projet est né d'une discussion entre ces deux artistes qui se disaient être à un point fixe créatif. Similaire à l'approche introspective acoustique de Laura Veirs, Jesca Hoop, Ane Brun et Marissa Nadler.



 

 

Birthmark - How You Look When You're Falling Down (Polyvinyl)

On comprend pourquoi Son Lux a effectué sa dernière tournée avec le projet solo de Nate Kinselle (Joan Of Arc) avec sa sonorité soigneusement ficelée, toute en finesse et aux touches électroacoustiques. Son flair pop orchestrale indéniable avec un imposant volet vocal en fait un projet très accrocheur. Similaire à YoavTancred, Ava Luna et Maps and Atlases.



 

 

Christina Vantzou - No. 3 (Kranky)

Le projet ambiant expérimental, aux élans classiques du type minimaliste rappelle Marsen Jules, Lawrence English, Julia Kent et Olafur Arnalds & Nils Frahm



 

 

Coma - This Side of Paradise (Kompakt)

Ce duo de producteurs, composé de Marius Bubat et Georg Conrad, basé à Cologne (dans l'ouest de l'Allemagne), fusionne éléments pop-synthétiques et techno dansants pour un résultat accrocheur. Dans les eaux de Christian Löffler, Acid Pauli (Console, The Notwist), Daphni (Caribou) et Kalabrese.



 

 

Deerhunter - Fading Frontier (4AD)

Le membres fondateur de groupe, composé de Bradford Cox, Lockett Pundt, Moses Archuleta et Josh McKay ont réalisé ce plus récent opus à Atlanta, leur ville d'origine. Produit par Ben H. Allen III, c'est une évolution sonore qui tend vers quelque chose de plus équilibré entre le noise-rock psychédélique et des textures mélodiques plus complexes et étoffées. On pense à Dirty Projectors, Animal Collective, No Age et Viet Cong.




 

 

Duane Pitre - Bayou Electric (Important Records)

Dernier tome d'une trilogie, débutant avec la parution de l'album Feel Free suivie par Bridges qui partagent des caractéristiques  similaires au niveau de leur composition, et certains traitements sonores. On y retrouve une certaine progression et raffinement entre l'atmosphère des trois opus qui n'en demeurent pas moins cohérents, tant au niveau de l'instrumentation que de leur processus créatif faisant appel à des collaborateurs extérieurs, de moins en moins présents sur chacun des albums. Inspiré par une nuit de captation sonore dans le bayou de la Louisiane, le mixage a été effectué à la Nouvelle-Orléans, toujours par souci de cohésion son héritage Cajun et c'est un résultat  unique autant que redoutablement efficace.



 

 

ESB - ESB (Bureau B)

Formé par Lionel Laquerriere (Nestorisbianca, Geysir), le célèbre Yann Tiersen et le producteur Thomas Poli (Dominique A., Miossec, Olivier Mellano, Montgomery, Laetitia Sheriff), autour de leur amour commun pour les synthétiseurs analogiques, c'est ainsi que le projet Elektronische Staubband est né. Produit dans la spontanéité de l'improvisation, où les accidents sont appréciés et l'inattendu le bienvenu. Similaire à la collaboration entre Olafur Arnald & Nils Frahms, influencé par Tim Hecker, Klaus Schulze et Fennesz. L'enregistrement rappelle Popol Vuh, Loscil, Kraftwerk en passant par Fuck Buttons, Grouper, NEU! et Follakzoid



 

 

Esmerine - Lost Voices (Constellation)

Une autre collection de pièces minimalistes, de tapisseries sonores néo-classiques, ambiantes-exploratoires et touchante autant que hautement inspirées avec ce métissage d'instrumentation variée. La musique du monde et ses nombreuses influences teintent ces structures post-rock singulières. Similaire à Shalabi Effect, Dirty Three (projet mené par Warren Ellis, proche collaborateur de Nick Cave), Bell Orchestre (Torngat, Sarah Neufeld) et Evangelista (Carla Bozulich).



 

 

Feindrehstar - Love & Hoppiness (Musik Krause)

Imaginez une bête à 7 têtes avec une base rythmique peu commune dotée d'un percussionniste et d'un batteur, 2 aux cuivres et un DJ. Ensemble, ils englobent la quasi totalité de la musique du monde, sans ses côté folkloriques un peu kitsch, combinée à une subtile touche urbaine, voire un groove légèrement club, et vous aurez un aperçu de la sonorité de cette formation allemande.



 

 

Flanger - Lollopy Dripper (Nonplace)

Le duo formé par Atom TM et Burnt Friedman est de retour après une absence de 10 ans depuisla parution de l'album Spirituals album avec cette cinquième production commune. Leur alliage de jazz instrumental et de touches électroniques mutantes. Similaire à DJ Food, Skalpel, Luke Vibert et To Rococo Rot.



 

 

Here We Go Magic - Be Small (Secretly Canadian)

La formule pop-psychédélique aux touches folk-expérimentales de la formation new-yorkaise menée par Luke Temple réinvente encore une fois sa sonorité en y apportant une touche plus intimiste et synthétiques que jamais auparavant. Semblable à Kurt Vile, Grizzly Bear, The Dodos et The Besnard Lakes.



 

 

Jean-Michel Jarre - Electronica Part 1: The Time Machine (Columbia)

Ceci est un ambitieux projet qui comprend la collaboration de talents très diversifiées qui viennent successivement mettre leurs touches sur chacune des pièces. En passant par Moby, Pete Townshend, Air, 3D (Massive Attack), M83, Boyz Noize, Gesaffelstein, Fuck Buttons, Little Boots, Laurie Anderson, Vince Clarke, Armin Van Buuren, John Carpenter, Tangerine Dream à Lang Lang, cette sélection éclectique d'artistes se prête au jeu à tour de rôle afin de contribuer à sa manière à une pièce de cet audacieuse création d'un des pionniers de l'électronica.


 

 

Ludovico Einaudi - Elements (Ponderosa)

Après le succès de ses albums précédents, le compositeur italien propulsé par sa contributions pour la trame sonore du film Intouchables revient avec une oeuvre qui juxtapose son jeu au piano avec des sonorités acoustiques et des éléments électronicques. Sur cet album, il renouvelle son approche avec l'apport du Amsterdam Sinfonietta, le percussionniste brésilien Mauro Refosco, le violoniste sud-africain Daniel Hope et le producteur allemand Robert Lippok vient ajouter sa touche de musique électronique.



 

 

Luke Vibert - Bizarster (Planet Mu)

De retour sur étiquette Planet Mu pour cette septième parution sous son propre nom après certaines créations parues chez Mo Wax, Rephlex, Ninja Tune, Warp, Virgin et récemment, sur Hypercolour. Mieux connu avec son projet Wagon Christ, l'artiste s'est rapidement fait un réputation dans les sphères du musiques électroniques vers la fin des années '90. Cet enregistrement est une sorte d'ode aux influences dance, disco, funk de l'artiste avec une touche joyeusement déjantée comme lui seul le fait si bien. Similaire à Plaid, AFX (autre projet d'Aphex Twin), Clark et Autechre.



 

 

Lymbyc Systym - Split Stones (Western Vinyl)

Ce duo originaire de l'Arizona fabrique une variation de rock-instrumental qui allie autant d'éléments électro-expérimentale qu'ambiantes pour en arriver à une sonorité qui lui est propre. Quelque part entre The Six Parts Seven, The Album Leaf, Dosh et Tycho.



 

 

Majical Cloudz - Are You Alone? (Matador)

Le projet de Devon Welsh, a pris naissance entre l'Ontario rural et Montréal accompagné par Matthew Otto pour donner vie aux pièces sur scène. Avec une théâtralité peu commune, un côté lyrique mélodramatique et une ambiance musicale synthétique à l'approche légèrement expérimentale, ils se font un nom dans le paysage musical. Similaire à Autre Ne Veut, Hundred Waters, Doldrums et Perfume Genius.



 

 

Misanthrop - Collapse EP (Ram)

Les productions drum and bass, du type neurofunk, un peu psychédéliques et hautement texturées de l'artiste allemand, ne manquent pas de faire une impression chez l'auditeur. Bien sûr, on pense à Noisia, mais également à Phace, Mindscape, The Upbeats et Spor.



 

 

Mountain Range - A Thousand Times Troubles (Left Haunted Records)

Le producteur londonien Stuart Thomas verse dans l'électronica downtempo aux penchants autant ambiants que post-rock avec des influences du style IDM. Son approche est similaire à Niva, Tulpa, Giraffage et J.u.D.



 

 

Moiré - Gel (R&S)

Cet autre talent londonien tend vers la musique techno aux influences house et idm. Son style est comparable à Lee Gamble, FaltyDL, SD Laika et Martyn.



 

 

Multicast Dynamics - Scandinavia (Denovali)

Le producteur néerlandais Samuel van Dijk et le responsable des ces fresques sonores un peu drone, électro-minimalistes, ambiantes-exploratoires qui peuvent parfois donner froid dans le d'eau sans laisser l'auditeur de glace pour autant. Proche de ce que produisent Petrels, Eleh, Celer et Aidan Baker.



 

 

Naytronix - Mister Divine (City Slang)

L'alter-ego du multi-instrumentiste Nate Brenner, bassiste de tUnE-yArDs, offre sa seconde parution solo après Dirty Glow paru en 2012 sur étiquette Plug Research. Vonçu dans différents autobus de tournées, chambres d’hôtels et studios de fortunes prétextants êtres DJ sets. L'atmosphère éthérée des pièces ont un fil conducteur de pop-psychédélique où l'influence de William Onyeabor est indéniable. Les précieux conseils de Yuka Honda (Cibo Matto) lui furent prodigués et l'expérience d'enregistrement avec Yoko Ono et Sean Lennon, lui furent très formateurs dans la création d'une sonorité singulière.



 

Pablie - B-Sides (Atomnation)

Ce producteur de Barlecone, fait un genre de hip-hop instrumental aux frontières de l'électronique downtempo aux penchants ambiants et à la touche timidement exotique. Similaire à Sixtoo, Degiheugi, Protassov, Eptein, Depth Affect, Chapelier Fou.



Rapoon – Downgliding (Carpe Sonum)

À la barre de ce projet, Robin Storey, ancien membre de la formation Zoviet France. La base de cette parution est le logiciel Xpand 2 inclu avec Pro Tools, en écoutant les sons de piano électriques et en essayant différents effets et fonctions, l'album a lentement été forgé. Les influences passent de l'album Meddle du légendaire groupe Pink Floyd aux compositions avant-gardistes de Karlheinz Stockhausen en passant par Can.



 

 

Rival Consoles – Howl (Erased Tapes)

Derrière ce projet, le britannique Ryan Lee West et ses structures électroniques contemporaines, à la fois ambiantes expérimentales que du style IDM. Sa sonorité recherchée et soigneusement travaillée se retrouve dans la catégorie de Kiasmos, r.roo, Deru et Ekoplekz.



 

 

Senking - Closing Ice (Raster-Noton)

La créativité musicale est amplement mise de l'avant sur les 9 pièces du plus récent album de l'artiste qui repousse les frontières des basses fréquences des cet enregistrement éminemment atmosphérique qui pousse l'auditeur au plus profond de ses sentiments les plus sombres. Une sorte d'électro ambiant-expérimental un peu glitch dans les sillons de Pan Sonic, Komet, Murcof et Jan Jelinek.


 

 

Seth Troxler - DJ-Kicks (!K7)

L'une des éditions les plus inspirées de la série où le producteur prend un malin plaisir de faire voyager l'auditeur à travers ses influences et ses connaissances musicales en démontrant son savoir-faire dans la matière de mixer. L'un des plus réussi et stimulants dans la lignée.



 

Teebs - AV: EST Outtakes Remixes (Hit & Run Records)

Cette collection de musique inédite d'un des producteurs les plus respectables est proposée pour la première fois. On retrouve un remixe d'Odd Nosdam sur cette parution à entendre absolument, même sans être les plus grand amateur de son créneau musical dit glitch-hop. On le compare à Prefuse 73, Flying Lotus, Samiyam et Shigeto.



 

 

Visionist – Safe (Pan)

Originaire du sud de Londres, Louis Carnell fait un virage sur cette parution, définissant encore davantage la scène post-dubstep vers des contrées encore plus aventurières. Ici, ses créations les plus personnelles à dates sont entendues, avec une approche à la manière du R&B fractionné et du style liquid grime, des synthétiseurs glaciaux et des percussions métalliques. Dénotant au passage une palette d'influences musicales folk, pop distordue et innovatrice. Similaire à Logos, Nguzunguzu, Evian Christ et Egyptrixx.



 

 

Yppah – Tiny Pause (Ninja Tune)

Avec son mélange d'éléments électroniques, psychédéliques et autres influences rock influences, l'artiste texan Joe Corrales Jr. attire l'attention d'un public sans cesse grandissant. Son approche hip-hop céleste, ses progressions inattendues, combinée à une riche instrumentation, font de sa musique une expérience intemporelle avec une touche presque nostalgique dans le traitement de sa sonorité. Similaire à Ulrich Schnauss, Tycho, Grasscut et Emancipator.



 

 

PRESTATIONS À NE PAS MANQUER



Voici une sélection d'événements automnaux qui méritent l'attention et le déplacement pour tout être sensé et sensible. Plusieurs ambiances, styles, univers sont couverts, nombreux sont ceux qui trouveront leur compte à travers cette sélection éclectique. Bonnes sorties et bons divertissements !

 

 

Dimanche 18 octobre

Isabelle Longnus 
@ Verre Bouteille : 20h



 

 

Lundi 19 octobre

Cold War Kids 
@ Théâtre Corona Virgin Mobile : 20h



 

 

Mardi 20 octobre

Alvvays, White Reaper
 @ Théâtre Corona Virgin Mobile : 20h



 

 

Mercredi 21 octobre

Peaches, Deap Vally 
@ SAT : 21h



 

 

Mercredi 21 octobre

William Basinski 
@ Centre PHI : 21h



 

 

Jeudi 22 octobre - Récital pour Objets Abandonnés

Max Vandervorst
@ Maison de la Culture Rosemont-Petite-Patrie : 20h



 

 

Vendredi 23 octobre

Majical Cloudz, She Devils, Homeshake + DJboyzclub
@ Centre PHI : 22h



 

 

Samedi 24 octobre

Telekinesis, Say Hi, Nobro, DJ JP 
@ Divan Orange : 20h



Avant de terminer, je vous invite à aller faire un tour sur la page facebook et twitter pour les Sons du Jours, des découvertes musicales publiées de manière quotidienne. Jetez également un coup d’œil sur les listes de lectures sur soundsgood et soundcloud pour faire le plein de nouvelles sonorités. C'est un rendez-vous la semaine prochaine pour une autre chronique sur les sorties d'albums et spectacles hebdomadaire !
Publier un commentaire