lundi 16 août 2010

Parution de la Semaine - 10 Août 2010

Dans les cerceaux de Jesca Hoop

Jesca Hoop nous sert son deuxième album, avec son timbre de voix particulier et un accent aux couleurs légèrement Scandinaves, très surprenant pour une Américaine pure laine.

La musique sur Hunting My Dress, son plus récent album, a des ressemblances avec Bat For Lashes, Sarah Slean et Florence & the Machine, le tout mis ensemble. Du genre Likke Li qui rencontre My Brightest Diamond aussi, on ne peut faire autrement que de sentir les influences que Tori Amos a dû avoir sur l’artiste, tadis que les accents un peu plus Country me font penser à Neko Case ou Sheryl Crow par moments. Pas mal pour une jeune femme qui a été la nounou des enfants de Tom Waits pendant 5 ans !


L’instrumentation variée sur une base Folk avec des structures qui sortent de l’ordinaire et des effets intéressants pour mettre en valeur la voix particulière de Jesca Hoop. Des arrangements qui ont juste assez d’électro à travers les instruments plus traditionnels dans le genre.


Souvent comparée à Joanna Newsom, Devendra Bandhart et St-Vincent, par les critiques, Jesca est très généreuse en nous offrant en plus d’un album bien garni, son maxi de 5 pièces en prime. Je tiens à remercier Catherine Brasseur pour toutes ces découvertes musicales qu’on se partage depuis quelques années, continuons l’échange !

Le clip pour The Kingdom, un avant-goût de ce que Jesca Hoop fais de mieux !

Publier un commentaire