lundi 22 mars 2021

Edgar Bori | Dialogues pour un homme seul

🅒 Productions de l’Onde



Les mots de Garneau vus par Gariépy


Cet audacieux projet en poésie théâtrale, freiné dans son élan l’an dernier par le virus que nous connaissons tous, s’est trouvé un second souffle grâce à la 39ème édition du Festival International des Films sur l’Art (FIFA). Désormais transformé en œuvre cinématographique hors du commun, les paroles du poète et dramaturge Michel Garneau sont interprétées avec la touche unique de l’auteur-compositeur-interprète Edgar Bori et mises en scène par le réalisateur émérite Jean-Pierre Gariépy.

Il était une fois, un mystérieux chanteur et poète dans l’ombre nommé Bori, connu à ses débuts uniquement pour ses textes empreints de beauté et pour son profond timbre vocal. Aucun visage n’était associé aux œuvres, seulement une voix qui semblait surgir d’une autre époque, celle des grands de la chanson française. Derrière ses jeux d’ombres chinoises sur scène, une silhouette masculine propulsait de magnifiques mots avec théâtralité et sensibilité. Dans une classe à part, l’énigmatique artiste sort finalement de l’ombre de son personnage en 2009 après plus d’une décennie d’anonymat.


Histoires de monuments

Il était une autre fois, un poète québécois engagé sur le plan politique et social qui se fait arrêter sans raison dans la foulée des événements entourant la crise d’octobre de 1970 aux côtés de Pauline Julien, Gérald Godin et de Gaston Miron. Cet auteur de pièces de théâtre, ami de longue date de Leonard Cohen et monument de la littérature, a enrichi la culture québécoise avec ses œuvres incomparables.


Entre deux temps et trois mouvements

Il n’était qu’une question de temps avant que les univers artistiques de ces esprits créatifs viennent à se rencontrer. Edgar Bori rend un vibrant hommage au travail colossal de Michel Garneau sous la lentille de Jean-Pierre Gariépy, faute d’être en mesure de se produire sur scène tel qu’initialement imaginé avant les événements de 2020. Avec l’objectif atteint lors d’une campagne de financement participatif, le film peut enfin voir le jour. Lors du tournage du long-métrage Dialogues pour un homme seul au Théâtre Outremont, en pleine pandémie à l’été 2020, les comparses ne se sont pas contentés de tout simplement réaliser le film, mais de faire l’enregistrement de l’album Garneau/Bori.

🅒 Productions de l’Onde


Ce projet un peu fou est le fruit de l’amalgame de talents et de passions. La passion pour les mots, certes, mais également la passion pour ce qui reste de beauté dans le monde malgré cette époque tourmentée. Un témoignage de ce rend l’être humain unique à travers l’usage du langage. Une preuve de plus de l’importance que doit occuper l’art dans notre quotidien afin d’élever un peuple tout entier, de motiver son adaptabilité en temps de crise et sa résilience face à l’adversité.

Une œuvre totalement en phase avec l’époque et l’état du monde actuel à voir et ressentir absolument!


🎞 Projections en avant-première de Dialogues pour un homme seul
    29 mars 2021 à 15h et 18h30 | Théâtre Outremont

🖸 L’album Garneau/Bori est disponible en ligne et partout où on peut encore trouver des disques

Aucun commentaire: