mardi 20 août 2019

Mutek Montréal | 20 ans d'audace


Il y a la musique électro en général et il y a les sélections d'artistes qui participent au Mutek qui se retrouvent globalement dans un univers à part entière !


Il y a 20 ans, le festival s'adressait davantage à un un cercle d'initiés. Aujourd'hui, il attire les foules issues de partout autour du globe, encore plus depuis l'avènement de la démocratisation de la musique et de la technologie, l'événement n'a cessé de croître en popularité. Mutek se retrouve maintenant dans sept pays où des événements lui font écho de Barcelone, en passant par Buenos Aires, Mexico, Dubaï, San Francisco et jusqu'à Tokyo.


Le festival est devenu une référence au fil des ans pour son contenu plus artistique, beaucoup plus contemporain, cérébral et technique que la grande majorité des festivals de musiques électroniques. S'échelonnant sur six jours cette année à Montréal, soit du 20 au 25 août, il regorge d'événement exaltants qui repoussent toujours plus loin les limites de la créativité avec sa programmation audacieuse. Même que, pour souligner l'occasion, la microbrasserie artisanale montréalaise Harricana a conçue une bière en édition limitée; une Pale Ale houblonnée au Cascade québécois. Raison de plus pour lesquelles tout férus de musique électronique se doit d'y assister !


Initialement tenu au printemps, le festival a lieu en plein cœur de l'été depuis 2017. Une initiative très appréciée par les festivaliers et qui connaît un succès d'autant plus retentissant. En installant son quartier général dans les nouveaux studios du collectif de création Les 7 Doigts cette année, Mutek met d'autant plus en valeur l'innovation en matière de productions artistiques, autant dans la métropole qu'à l'international. Des spectacles auront lieu un peu partout en ville dont à la maison mère aux studios des 7 Doigts, à l'Agora Hydro-Québec du Cœur des Sciences de l'UQAM, au PY1, au MTELUS, à la SAT, au Théâtre Maisonneuve, ainsi que des performance offertes gratuitement sur l'Esplanade de la Place des Arts.

La magnifique salle du Gesù, recevra la seconde collaboration entre Mutek et AKOUSMA; le festival des musiques numériques immersives, où se produiront Estelle Schorpp avec Le rêve de Maneki-Neko, Hugo Tremblay pour : fuir) seul » vers le » Seul, Alexis Nemtchenko alias Merovee avec FIELDS et Pierre-Luc Lecours pour Éclats | NoirLa collaboration entre le Piknic Electronik se poursuit cette année, alors que les artistes de Mutek prendront d'assaut le Parc Jean-Drapeau afin de souligner la clôture du festival en beauté, le dimanche 25 août.


Voici une sélection de spectacles à voir absolument


En ouverture mardi, direction quai de l’horloge sur les coups de 19h pour nul autre que Monolake au PY1 de monsieur Guy Laliberté et compagnie. Une expérience unique, autant au niveau musical que visuel, alors un petit détour dans le vieux port s'impose !



Après, c’est un rendez-vous à l'Agora du Cœur des Sciences de l'UQAM pour le premier événement de la série Nocturne, surtout pour voir EXPANSYS et Organ Mood. J'ai bien peur qu'il me faudra veiller tard et revenir en autobus, puisqu'ils jouent en dernier à cet événement qui se déroule de 22h à 2h.





Mercredi, dans la série X/Visions, c'est Tim Hecker & Konoyo Ensemble, avec son volet oriental à mi-chemin entre la musique méditative et l'ambiant expérimental aux tendances drone, c'est une performance à ne pas manquer !



Tout de suite après, ça se poursuit avec Le Nocturne 2 au studio des 7 Doigts avec Matmos et Ash Koosha avec YONA; deux autres phénomène à ne manquer sous aucun prétexte. Le premier duo est légendaire et le second, pour son audace et son aspect à la fois décalé et mélodique.




Jeudi est une soirée bien remplie qui débute avec Experience 2 et c'est gratuit à l'Esplanade de la Place des Arts. Il faut prendre au vol la vaporeuse YlangYlang et le vétéran Akufen avec sa microhouse singulière qui soulignera le 20e anniversaire du festival et on espère qu'il fera beau ! Tout de suite après le set de Marc Leclair (Akufen), direction l’Agora pour Play 1 avec Jan Jenilek et sa sonorité extrêmement recherchée et texturé.


Ça se poursuit en soirée avec A/Visions 1 et Ryoichi Kurokawa pour une performance de Jetlag, reposant sur la capture volumétrique de ruines, qui promet d'être une expérience hors du commun, Suivent ensuite les russes 404.zero qui, avec son équipement de synthés modulaires, semble bien emballant.




Le vendredi, du côté d'Expérience 3, toujours gratuitement à l'Esplanade de la PDA, BYZ et OBUXUM, sonnent particulièrement bien à mes oreilles. Cette torontoise m'épate, tandis que le montréalais d'adoption, originaire du Kentucky, fabrique une musique drôlement atmosphérique !



Grosse soirée en perspective avec le vancouverois loscil et ses productions ambiantes hautement texturées pour A/Visions 2 à 19h au Théâtre Maisonneuve de la Place des Arts pour la première Nord-Américaine du spectacle Equivalents.




Ensuite, c'est un retour à l'Agora pour Play 2, plus particulièrement pour voir Joni Void et Sonya Stefan qui interpréteront Mise en Abyme, une adaptation visuelle du plus récent album de Joni Void dans laquelle les deux artistes sont équipés de projecteurs numériques et 16 mm, de cristaux, d'eau et d’autres d'objets qui se réfractent et transforment un film en visuels abstraits et en textures organiques. Ça promet d’être un jeudi pas comme les autres !


Vendredi, nous avons l'embarras du choix, puisque la journée débute avec Experience 4 à l'Esplanade de la Place des Arts avec, entre autres, Johanna Knutsson, Pōe et R Weng. Enchaînent France Jobin, Richard Chartier et fuse* qui présentera Dökk en première canadienne au Théâtre Maisonneuve pour A/Visions 3.


Ensuite, direction Studios des 7 Doigts pour Motion 2 présenté par Red Bull avec Errhed (Doldrums), Huerco S et Nkisi. Plus tard, c'est un rendez-vous avec Ben Shemie (du groupe Suuns) pour Play 3 à l'Agora du Cœur des Sciences, ce qui promet d'être une soirée inoubliable !

Et finalement, pour la dernière journée de dimanche, c'est un ultime rendez-vous à l'Esplanade de la Place des Arts pour Experience 5 en compagnie de Gabriel Rei, V.ictor, Ohm Hourani et Dandy Jack and the Sniffing Orchestra, le tout couronné par un DJ set d'une légende vivante de la scène électro; John Tejada. Le dernier de la série Nocturne (et non le moindre) vaut amplement le déplacement au Studio 1 des 7 Doigts, pour assister à la première mondiale de Auflassen, le tout nouveau projet du Guillaume Coutu-Dumont qui comprend, entre autres, le batteur Robbie Kuster (Patrick Watson, Thus Owls). Sans oublier les fresques sonores du saxophoniste iconoclaste Bendik Giske, qui rappelle les explorations musicales de Colin Stetson.

Pour votre bon plaisir, voici une playlist spécialement conçue et assemblée pour faire un tour d'horizon musical le plus complet possible du festival. Tout pour donner l'eau à la bouche pour souligner en grand le 20e Mutek Montréal. Bonne écoute et bons spectacles !


Aucun commentaire: