mardi 27 août 2019

Hacklab | Ingéniosité artistique


Le Hacklab de MusicMotion a été un hackathon musical de trois jours qui a attiré 120 soumissions de projets, soigneusement sélectionnés pour leurs démarches artistiques recherchées, ainsi que pour la cohérences entre les projets. Cet événement satellite au festival Mutek s'est déroulé à la Maison Notman, du vendredi 17 août au dimanche 19 août.

Bien plus qu'une simple compétition, elle avait pour but de stimuler la collaboration et la complémentarité des talents, à créer un sentiment de communauté où musiciens, artistes numériques, chercheurs, passionnés de technologie et professionnels d'horizons différents se retrouvent. Au cours de la fin de semaine dernière, 7 équipes et 40 participants ont eu à leur disposition 8 mentors et une boîte à outils numérique composée de logiciels et d'autres ressources. Les équipes avaient pour objectif d'avoir un projet achevé en 48 heures qui combine art, musique et nouvelles technologies.


Par la suite, les gagnants ont été déterminés par le vote de 6 juges et les récipiendaires sélectionnés ont accès à une résidence LIVART, encadrée par deux experts, qui aura lieu du 26 août au 8 septembre. MusicMotion est un organisme à but non lucratif dédié à l'avancement des arts interactifs par la production d'événements ciblés et le développement d'une communauté internationale, alliant art et technologie.

Une véritable effervescence créative, bouillonnant d’activité et d’action avec énormément d’ingéniosité régnait dans les nombreuses pièces pratiquement labyrinthiques de l'endroit. Charmés par les lieux ancestraux, où l'antique contraste avec la modernité et le futurisme de l'événement. Beaucoup de cerveaux étaient en jeu derrière cette recherche avec une interaction physique et humaine et un alliage avec la technologie. Un magnifique échange entre les participants malgré la contrainte de temps, baignant dans nos propres sueurs avec la chaleur et l'humidité de cette journée, les petits pépins et les problèmes à surmonter, la fatigue (surtout vers la fin), le moral et l’ambiance était toujours positive. Des installations intrigantes, étranges, des inventions décalées, parfois même déstabilisantes, on y retrouvait un peu de tout et c'est bien ce qui était le plus stimulant ! Un joyeux bordel, un grand brouhaha s'installa pendant la tournée des juges où l’électricité dans l’air était palpable lors de ces derniers instants de la soirée, malgré une certaine longueur avant le dévoilement des prix après la délibération des juges. Pendant ce temps, on en profite pour prendre une photo d'équipe pour la postérité, les gens échangent, s'ouvrent et ont le cœur à la fête en naviguant dans ce bassin de marginaux. Les gens s’affairent, d’autres expriment leurs appréciations, plusieurs expliquent leurs créations, certains plus exubérants et excentriques contrastent avec d’autres plus en retrait.



Les lauréats du premier prix : Recursive Noodle Network de l'équipe Coucou est un instrument de musique qui utilise les nouilles ramen comme contrôleur principal. L'installation ressemble à un séquenceur traditionnel et offre différentes façons d'interagir avec la musique, tandis qu'un affichage graphique aide l'utilisateur à comprendre comment ses actions affectent le séquenceur. Basé sur les intégrateurs AI et VR, Fundamental Frequencies est une interface BCI (Brain Computer Interface) qui déclenche et transforme visuellement les mémoires sonores en une œuvre d'art médiatique collective personnalisée en constante évolution. 

Au final, le Hacklab de MusicMotion fût un véritable Showcase d’ingéniosité et de savoir-faire inégalé axé autour des démarches artistiques, des concepts et des processus créatifs. Un étalage d'inventivité inusité, hors des sentiers balisés. Un beau mélange de travail ardu, de passion et de collaborations entre gens inspirants, généreux et allumés. La curiosité envers les projets des différents participants démontrait le bel échange d’esprits issus de différents horizons, dans un grand respect mutuel à travers ce marathon. Des visages souriants, malgré le dimanche et la fatigue. L’événement à caractère privé était très convivial, une sorte de cercle fermé du milieu, n'étant pas officiellement ouvert au public, où intervenants et initiés y étaient conviés à une sorte de microcosme éphémère. Chapeau à toute l’organisation pour la logistique et pour cette occasion de création unique !

Aucun commentaire: