samedi 29 mars 2014

Rétrospective Musicale 2013 - Maxi (EP)


Cette semaine, ma dixième et dernière chronique qui fait état des meilleures parutions de 2013, avec les mini-albums, trop souvent négligés dans la majorité des bilans de fin d’années, qui vient couronner cette série. Une sélection éclectique est au menu, avec autant d’atmosphères acoustiques que synthétiques, en passant par le folk à l’électronique. En souhaitant que mes choix reflètent vos intérêts musicaux!



CHROME SPARKS - SPARKS


Hautement texturé avec des atmosphères qui tirent vers l’ambiant avec ses structures downtempo planantes, le maxi Sparks porte fièrement son titre. Aussi stimulante qu’apaisante, cette parution rappelle l’ambiance que font Botany pour son volet psychédélique, Applescal pour le côté techno-minimaliste et Tycho pour les sonorités organiques. D’autres passages font penser à des trucs plus trip-hop ou glitch-hop tels que Blockhead, Flying Lotus et Teebs. L’artiste américain, résident du Michigan plus précisément, a créé un enregistrement  envoûtant, apaisant, stimulant, rassurant, tous des termes qui peuvent venir qualifier cette trame sonore qui est toute indiquée pour les matins ou mieux encore, pour venir couronner une nuit blanche d’un soleil levant.





ITAL TEK - HYPER REAL


Électronica psychédélique, quelque peu dérangeante pour son traitement sonore éthéré et ses structures d’une rare densité. Le prolifique producteur anglais a fait paraître un autre maxi en 2013, celui-là intitulé Control, des créations aussi stimulantes que pertinentes dans les deux cas. Grâce un habile collage d’éléments empruntés à l’univers dubstep, trap, IDM, ambiant, techno-minimaliste et bien d’autres influences tout en s’éloignant des conventions des styles, il a su se distinguer du lot et attirer l’attention d’un public issu de la bass generation ainsi que des critiques favorables. Le futur est arrivé et voici comment il sonne!





THE GULF STREAM - DEKOBE


Paru à la toute fin de l’année, ce court album de remixes s’est taillé une place au sein de mes sélections de l’année avec son impressionnante brochette d’artistes qui sont venus remanier les pièces déjà très inspirées du binôme montréalais. Avec la participation de Pax Kingz (Millimetrik et Maxime Robin), Hissy Fit et Math Rosen, on peut difficilement se tromper pour ce qui est de la qualité des productions qui peuvent ressortir de ces gens de talents. La formule cérébrale se fait un peu plus dansante qu’à l’habitude, une atmosphère résolument nocturne et minimaliste s’en dégage, de sorte que l’on croirait parfois entendre des créations dignes de Kate WaxLulu Rouge et Ellen Alien, toutes sauf de mauvaises comparaisons en soit!





KOAN SOUND & ASA – SANCTUARY


Cette collaboration dénote une facette plus subtile et organique de la sonorité habituelle du duo KOAN Sound de Bristol au Royaume-Unis. En se joignant à Asa, à ne pas confondre avec une chanteuse nigérienne française jazz-soul, ils ont créés une entité à part entière, plus près de l’atmosphère de CloZee, s’éloignant quelque peu du côté synthétique et The Gulf Stream, pour ses arrangements tout en finesse et quasi cinématographique. C’est bien beau le dubstep, mais ce que je reproche au genre, c’est qu’il est rapidement redondant lorsque l’on adhère un peu trop à la structure de base. Par contre, ceci est une belle preuve qu’il est toujours possible d’innover en la matière en métissant ses racines avec celles d’autres styles musicaux, comme le trip-hop, entre autres.





RIVAL CONSOLES – ODYSSEY


Comme une sorte de périple intérieur propulsé par cette variation de techno-minimaliste aux penchants ambiants, Ryan Lee West, le britannique derrière Rival Consoles, a confectionné une atmosphère qui rappelle autant Simian Mobile Disco que Boards of Canada. Les pièces entendues sur ce mini album sont à la fois inspirées, texturées, progressives et stimulantes, de sorte que l’on se laisse facilement envoûter par des structures que l’on pourrait croire froides au niveau des arrangements, mais lorsque l’on creuse un peu plus loin, on repère toute les subtilités sonores qui se cachent derrière elles. La polyrythmie est au rendez-vous autant que la profondeur de la recherche sonore fait en sorte que l’on perd la notion du temps à l’écoute de cette Odyssey!





CLOZEE - THE POETIC ASSASSIN


Sérénade à la facture s’apparentant au dubstep, mais poussant le genre plus loin que jamais avec une approche grandiose au niveau des structures à grand déploiement. Au fil de ses multiples collaborations, l’artiste française CloZee a su se bâtir une solide réputation en offrant en téléchargement gratuitement ses créations innovatrices, en constante évolution, à un public avide de raffinement et de découvertes musicales. Drum and bass, glitch-hop, toutes les influences sont bonnes pour en arriver à un résultat aussi captivant que saisissant!





DEAR CRIMINALS - WEAPONS


Ce trio montréalais, composé de Charles Lavoie (Betalovers, Lack of Sleep), Frannie Holder et Vincent Legault (Random Recipe), fait une variante de folk atmosphérique aux touches électroniques avec un ton mélancolique, voire dramatique, autant au niveau musical que lyrique. Férocement indépendant, il a produit cet enregistrement de manière autonome afin d’avoir une plus grande latitude sur le plan créatif et ce, offert en téléchargement gratuit, ce qui leur a mérité une visibilité grandissante en cours d’année. La formation nous promet du nouveau matériel très bientôt et c’est certain qu’il sera chaleureusement accueilli par un public toujours plus large.





SANDRO PERRI – SPACED OUT


Un autre de ces fabuleux artistes que l’on retrouve sur l’étiquette Constellation et qui se démarque d’autant plus avec ce mini album où l’on revisite ses pièces de manière magistrale. L’artiste torontois a fait appel à des producteurs hyper doués pour remanier ses créations avec brio, tel que Larry Gus et Imugem Orihasam, encore trop méconnus et qui gagnent à être découverts. Ses compositions, empreintes de psychédélisme à la base, sont d’autant plus stimulantes et exploratoires avec le traitement sonore beaucoup plus synthétique qu’ils ont employés. Comme le titre l’indique, vous serez probablement transportés dans une autre dimension par cet univers musical singulier.





ABOUT: – MARGA


Ce duo montréalais, formé de Barbara Finck-Beccafico et de Michèle Bernier-Martin, fait un genre de trip-hop qui se retrouve à la croisée des chemins entre la musique de Beast et celle de la formation Elsiane, avec un chant pratiquement aussi théâtral et viscéral, complémenté par un traitement sonore multidimensionnel. Principalement anglophone, la recette fonctionne tout autant lorsque les filles s’aventurent du côté des paroles en français, au moins une fois sur chaque parution de leur tétralogie. Sur ce chapitre final, on retrouve un univers sonore audacieux, avec des textes livrés avec conviction et authenticité, font en sorte que leurs enregistrements ne peuvent passer inaperçus.





FREE THE ROBOTS – IN OTHER WORLDS


Exploratoire à souhait, cette nouvelle mouture pour le projet de l'artiste basé à Los Angeles se fait extrêmement convaincante et prometteuse pour la suite des événements. Parfois similaire à I Am Robot and Proud, d’autres fois plus près de Matmos et The Knife, l’ambiance est toujours aussi étrange et réussie. Les structures instrumentales se suivent sans se ressembler d’une pièce à l’autre de sorte que l’expérience est d’autant plus étonnante et captivante à chaque écoute. On peut déceler un certain filon pour l’ensemble qui se fait downtempo et tout sauf hermétique malgré la bonne dose de recherche musicale, on retrouve une certaine base mélodique qui accroche l’auditeur et lui donne envie d’en faire une écoute approfondie.




Voilà ce qui boucle mes 100 sélections à titre des 10 dernières rétrospectives musicales thématiques publiées au cours des dernières semaines, en souhaitant que vous ayez effectué des lectures dignes d’intérêt et que vous ayez pu y trouver une certaine pertinence… Comme à toutes les semaines, c’est un rendez-vous les samedis, dès 21h30 sur les ondes de CISM 89,3 FM, pour la diffusion de mon émission hebdomadaire et sur ma page Facebook pour Les Sons Du Jour. La suite des choses, des parutions de la semaine que j’enchaînerai prochainement, alors ne me reste qu’à dire au plaisir de découvrir et continuez d’avoir votre propre opinion de ce qui vous entoure, si vous me lisez, c’est que vous y êtes!
Publier un commentaire